La Femme oiseau

with Pas de commentaire
Cie La mandarine blanche
  • Texte et mise en scène : Alain Batis

Par un matin de neige, Yohei soigne une grue blanche blessée à l’aile… L’oiseau reprend son vol… Le soir même, une jeune femme frappe à sa porte et lui demande l’hospitalité. Ils deviendront alors compagnons. Par trois fois, l’étrange jeune femme tissera une étoffe merveilleuse en demandant de ne jamais être observée. Mais la curiosité des villageois est telle… même Yohei ne peut résister…

La femme oiseau est une pièce composée en 20 tableaux librement inspirée de la légende japonaise. Une partition textuelle, sonore, musicale, visuelle et poétique écrite pour 9 personnages, deux marionnettes, des ombres, des pop up et des « images » animées.
La femme oiseau tisse l’étrangeté poétique d’une fable avec chansons qui se déroule au pays de la neige. Elle raconte la générosité d’une jeune femme et dépeint, avec humour et tendresse, la curiosité des hommes et leur terrible soif de l’argent. Une invitation pour petits et grands à atteindre les rives de la sagesse.

Restée chère au coeur des enfants et des adultes au point de devenir une source d’inspiration pour le théâtre et l’opéra, l’histoire de « la femme grue », selon le titre d’origine, touche à notre part d’enfance. Elle s’inscrit dans la lignée des contes dits magiques et « des mariages merveilleux ».Ces contes invitent au voyage. Ni édulcorés ni en aucun cas moralisateurs, ils transcendent notre regard sur la vie.

Télécharger le dossier de production.